Nuit, l’exposition au Jardin des Plantes

Je ne fais pas très attention aux publicités dans le métro, que ce soit pour le dernier saucisson ou pour le dernier site de rencontre extra-conjugale à la mode, très peu pour moi. Je ne sais pas si c’est parce que je suis graphiste de métier et que je suis très sensible à l’aspect esthétique mais bien souvent, les 3 par 4 du métro me donnent plus envie de vomir que de m’arrêter dessus.

Mais ce jour là, en déambulant dans les couloirs du métro parisien, je suis tombée nez à nez avec une jolie affiche consacrée à un événement culturel qui a tout de suite attiré mon attention. Son nom : Nuit. 

Exposition "Nuit" au Jardin des Plantes

Nuit est une exposition temporaire qui se tient au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris depuis le 12 février et jusqu’au 3 novembre 2014. 

Cette exposition est donc consacrée à la Nuit sous tous ses aspects :  astronomique, éthologique, physiologique, biologique, anthropologique sans oublier l’imaginaire qui est aussi étroitement lié à la nuit grâce aux rêves.

Cela peut paraître compliqué dit avec ces termes, mais l’exposition est très ludique : j’ai croisé de nombreux enfants qui s’amusaient beaucoup avec les nombreux ateliers que l’exposition propose.

1. La première salle : l’astronomie

Tout commence donc avec l’astronomie qui est mise à l’honneur dans un environnement parsemé d’étoiles. Hormis le fait que ce soit très joli (suis-je la seule à rêver d’avoir un plafond étoilé dans ma chambre ?), il y a une vraie raison derrière ce décor. Dans cette première salle, le but est d’amener le visiteur à découvrir et à se poser des questions sur la lune, le soleil, les constellations et les planètes.

Au détour de plusieurs petits ateliers, vous apprendrez non seulement à nommer les constellations, mais vous pourrez aussi découvrir un morceau de pierre de lune ou encore plusieurs morceaux de météorites. Vous apprendrez également que dans une ville comme Paris, l’éclairage urbain combiné avec la pollution atmosphérique nous empêche de percevoir environ 3 000 étoiles et nous permet d’en distinguer péniblement qu’une vingtaine : les plus lumineuses.

meteorite

Tranche de la météorite d’Esquel, découverte en Argentine en 1951 : cristaux d’olivine enveloppés dans une matrice de Fer et de Nickel

2. Deuxième salle : les animaux nocturnes

Après cette première salle, le visiteur est invité à se promener parmi les nombreux animaux nocturnes. Grâce à la scénographie superbement réalisée, vous pourrez découvrir que même les ours, les kangourous, les cerfs et les koalas sortent la nuit pour se nourrir ou encore pour la fraîcheur et leur sécurité. J’ai également pu découvrir beaucoup d’espèces provenant du monde entier que je ne connaissais pas, telles que diverses espèces de chauve-souris (dont une qui a une tête de chien), ou encore des variétés d’écureuils volants assez impressionnants du point de vue de leur taille très imposante.

Vous passerez donc naturellement parmi les animaux terrestres, aquatiques et volants tout en naviguant entre plusieurs petites cabanes sollicitant les 5 sens. Vous pourrez vous rendre compte de la vision d’un chat la nuit ou encore de la vision d’un serpent à travers une caméra thermique. Vous pourrez également mieux comprendre la bioluminescence, propre aux lucioles ou à certains vers.

Durant la visite de cette deuxième salle, vous serez accompagnés de cris d’animaux ou encore du chant d’un grillon qui vous plongeront vraiment au cœur de l’univers de l’exposition : la nuit.

renard_OK

cerfs_ok

3. La troisième salle : le sommeil et les rêves

La visite se termine par une salle consacrée au sommeil des animaux. Vous pourrez y découvrir quels sont les positions favorites de nombres d’entre eux et les différents cycles de sommeil par rapports aux humains. Vous pourrez aussi vous questionner sur les rêves : est ce que tous les animaux rêvent ? De quoi rêvent-ils ?

sommeil_nuit2

oiseaux

En sortant de l’exposition, vous pourrez en profiter pour payer un coca 3,20€ pour visiter la Grande Galerie de l’Évolution dans un cadre exceptionnel grâce à l’architecture particulière du musée, et découvrir le grand nombre d’espèces qui y sont représentées.

Je n’avais personnellement jamais visité le Muséum National d’Histoire Naturelle et le moins que l’on puisse dire c’est que, de l’extérieur, on ne s’attend pas à toute cette richesse, autant d’un point de vue animal qu’architectural, tellement l’endroit est beau. Vous commencerez par les espèces aquatiques toutes plus impressionnantes les unes que les autres (mention spéciale au Narval, le poisson licorne)  puis par les espèces terrestres, les espèces menacées, les oiseaux etc… Prévoyez une après-midi pour pouvoir faire l’exposition « Nuit » et l’exposition permanente dans leur intégralité.

Informations pratiques

Museum d’Histoire Naturelle
57 rue Cuvier
75005 Paris

01 40 79 30 00

Horaires : tous les jours de 10h à 18h, fermés le mardi et le 1er mai.

Tarif réduit à 7€ pour les moins de 25 ans, sinon 9€.

Billet couplé avec l’exposition permanente de la Grande Galerie de l’Évolution.

Site officiel de l’exposition

Nuit1_TGE

N’hésitez pas à commenter et à me suivre sur ma page Hellocotonma page Facebookma page Google+ ou encore via mon compte Twitter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *