Electric Love : Dreamcatchers

main_img_electriclove

Derrière la jolie marque Electric Love se trouve la collaboration de Hitomi Matarese et de Charlie Walker, mari et femme basés à New York. Ce qui a commencé comme une simple collecte de plumes, de pierres, de perles et de cuir s’est vite transformé en un projet poétique qui peut aussi, à mon sens, s’appeler oeuvre d’art. Je tenais absolument à vous faire découvrir ce véritable objet de convoitise tant mon coup de coeur pour ces créations si inspirantes a été fulgurant. Un jour ou l’autre, l’un d’entre eux sera mien…

Pour la petite histoire et pour celles et ceux qui ne connaissent pas le principe du dreamcatcher (ou capteurs de rêves, attrape-rêves) ces objets ont été créés par les tribus amérindiennes pour conjurer les mauvais rêves. Placés au dessus de l’endroit où il dormaient, près d’une fenêtre ou d’une ouverture, ils croyaient donc que les mauvais rêves allaient se coincer dans les filets de la toile centrale (voir un dreamcatcher amérindien ici), pour laisser place aux rêves positifs qui eux, glisseraient le long des sangles accrochées aux anneaux pour se retrouver dans les plumes, conférant ainsi un effet positif sur le sommeil.

Construits à la main et sur mesure dans leur studio de Brooklyn, les dreamcatchers d’Electric Love n’ont quant à eux pas la volonté d’être une réplique des modèles originels amérindiens mais plutôt d’être une sorte de nouveau talisman avec comme fil conducteur l’idée d’énergie positive.

Pour symboliser cela, on retrouve au coeur de chaque pièce une petite pierre de quartz, supposée comme étant la pierre la plus positive (libère des angoisses – guérit les blessures de l’âme – apaise les nuits agitées). Dans une interview que j’ai pu lire avant de faire cet article, Hitomi et Charlie disent conserver les leurs dans des boîtes avec du jasmin et de la rose. Selon eux, les cristaux absorberaient les énergies positives et seraient capables de les transmettre aux autres.

quartz_electriclove

En plus de toute cette croyance mystique, il me semble essentiel de parler du fait que la marque Electric Love a une certaine conscience au niveau des matériaux utilisés. Rien de synthétique, tous les produits sont d’origine animale : cuir de petits tanneurs New-Yorkais de qualité, plumes de dindes… Chaque pièce créée dans leur atelier est donc unique.

electriclove_dreamcatcher03

electriclove_dreamcatcher02

electriclove_dreamcatcher07

electriclove_dreamcatcher04

electriclove_dreamcatcher11

electriclove_dreamcatcher10

Crédit Photo : ElectricLove
Retrouvez les nombreuses autres créations d’Hitomi et de Charlie sur le site d’Electric Love ou suivez-les sur leur page Facebook
Prix allant de 300 à 600$ selon le modèle.

2 commentaires sur “Electric Love : Dreamcatchers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *